Actualités

JIF 2019

Catégorie : A LA UNE
Écrit par Ledroit Affichages : 18

Journée internationale des femmes 2019 : « Croisade contre les inégalités de sexe : s’arrimer à la nouvelle impulsion»

La thématique souligne de traduire dans les faits la nouvelle impulsion donnée par la communauté internationale et la plus haute autorité de l’Etat du Cameroun à la promotion de l’égalité des sexes et l’avancement des droits des femmes dans une société tournée vers l’émergence.

Sur le plan international, une nouvelle dynamique est observée, marquée par le déclenchement de l’évaluation des 12 domaines critiques de la plateforme d’Action de Beijing, 25 ans après leur adoption. Cette évaluation s’articule avec celle à mi-parcours des cibles de l’Agenda 2030 et de l’initiative 50 – 50, axées sur l’égalité de droit et de fait entre les hommes et les femmes dans tous les domaines ? D’où le thème de l’ONU : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement »

Au Plan national, la profession de foi de S. E. Paul BIYA, lors de la Campagne pour l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 constitue un indicateur fort de la volonté toujours croissante du Cameroun d’assurer l’égalité de droit entre les hommes et les femmes. Dans le cadre cette profession de foi, en effet, le Chef de l’Etat déclare : « mieux que par le passé, nous devons accorder aux femmes I…I une juste place dans la société…

A cet effet :

« - je m’engage à accélérer le processus d’institutionnalisation de la parité hommes-femmes ;

- je m’engage à renforcer la prise en compte des besoins des femmes I…I dans les politiques publiques sectorielles ;

- je  m’engage  à  améliorer  le  niveau  de  participation  des femmes I…I dans la vie politique, économique, sociale et culturelle ».

La 34ème  édition de la Journée Internationale de la Femme doit se solder par :

- une meilleure appropriation socio-institutionnelle des priorités et orientations actuelles en matière de parité hommes-femmes ;

-   la mise en route de nouvelles initiatives favorables à l’égalité des sexes ;

-   une  appropriation  optimale  des  bonnes  pratiques  en  matière d’égalité des sexes.

Des principes directeurs en cohérence avec les politiques genres élaborées par les pouvoirs publics au niveau local.

Au plan international, La réalisation des ambitieux Objectifs de développement durable (ODD) exige des changements transformateurs, des approches intégrées et de nouvelles solutions, en particulier lorsqu’il est question de la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de toutes les femmes et les filles. L’observation des courbes actuelles laisse entrevoir que les actions en cours ne suffiront pas pour l’instauration d’une Planète 50-50 d’ici 2030. Des approches novatrices, capables de rompre avec le statu quo, sont essentielles pour éliminer les obstacles structurels et faire en sorte qu’aucune femme ni aucune fille ne soit laissée de côté.

Faisant écho au thème prioritaire de la 63e Commission de la condition de la femme (CSW63), la Journée internationale des femmes 2019 s’adressera aux grands de l’industrie, aux jeunes pousses ou « startups » qui changent la donne, aux entrepreneurs sociaux, à toutes celles et tous ceux qui militent en faveur de l’égalité des sexes ainsi qu’aux femmes innovatrices, afin d’envisager comment l’innovation peut aider à éliminer les obstacles et à accélérer le progrès vers l’égalité des sexes, encourager les investissements dans des systèmes sociaux sensibles à la dimension de genre et bâtir des services et infrastructures adaptés aux besoins des femmes et des filles. Le 8 mars 2019, les hommes doivent être aux  côtés  des femmes pour augurer d’un avenir où l’innovation et la technologie ouvriront de nouvelles portes aux femmes et aux filles, afin qu’elles puissent jouer un rôle actif dans la mise en place de systèmes plus inclusifs, de services efficaces et d’infrastructures durables qui serviront à atteindre plus rapidement les ODD et l’égalité des sexes.

N.E