Actualités

Manifestation contre le cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika à Alger, le 8 mars 2019

Catégorie : A LA UNE
Écrit par Ledroit Affichages : 89

Plusieurs centaines de milliers d’Algériens, dont de très nombreuses femmes, ont défilé pacifiquement en Algérie pour manifester leur refus d’un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika

Pour un troisième vendredi successif,  les Algériens sont descendus par centaines de  milliers dans les rues pour protester contre la candidature  d’Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat présidentiel. Parmi eux,  de nombreuses femmes profitant de la journée internationale des droits des femmes  célébrée le mars pour exprimer leurs opinions politiques.

Comme les deux vendredi précédents,  les 22 février  et 1er mars  ces manifestants se sont enveloppés d’emblèmes nationaux, ont confectionné des banderoles, affichettes pour porter un slogan traduisant la fin de l’ère du système politique Bouteflika. A l’instar des Gilets jaunes en France, les manifestants s’étaient promis de continuer à manifester tous les vendredis jusque le président renonce à sa candidature. La manifestation semble avoir porté des fruits.

Revenu de Suisse où il était hospitalisé, le président Abdelaziz Bouteflika, a effectivement renoncer à une candidature pour  un cinquième mandat et propose à la place le report des élections présidentielles subordonnée à la révision constitutionnelle.

L’Algérie est-elle en train de tourner la page de l’ère Bouteflika ?

Nadine Eyikè