EUROPE

La France projetterait d'intervenir en Somalie

Catégorie : Europe
Écrit par Administrator Affichages : 3664

Paris se préparerait à aider les troupes kenyanes qui interviennent depuis dimanche au sud de la Somalie contre les milices islamistes Shebab.

La France projetterait d’aider les troupes kenyanes qui interviennent depuis dimanche au sud de la Somalie contre les milices islamistes Shebab. En sus, elle pourrait également apporter  un soutien financier à Nairobi dans sa lutte contre le terrorisme. La France dispose d'une base militaire à Djibouti, à proximité de la Somalie, avec près de 2.000 troupes terrestres d'élite et des avions de transport et de combats pré-positionnés (dont 7 mirages). Sur cette base, Français et Américains entraînent conjointement les forces gouvernementales somaliennes qui affrontent les Shebab depuis 10 ans. L'opération des Kenyans a été initiée alors que les troupes gouvernementales ont lancé une offensive contre les dernières positions tenues encore par les milices islamistes liées à Al-Qaïda dans la capitale somalienne Mogadiscio.

Qui sont les Shebab ?

Il s'agit d'un mouvement islamo-nationaliste somalien, qui combat ce qui reste du gouvernement central de transition soutenu par la communauté internationale. Le nom complet des shebab est Haraka al-shebab el-moudjahidin (en arabe "le mouvement des jeunes moudjahidin" ou "le mouvement de la jeunesse moudjahidin"). Ce sont donc principalement de jeunes combattants djihadistes -environ 10.000- qui refusent toute ingérence extérieure en Somalie et rejettent tout ce qui n'est pas lié à l'islam. 

Le mouvement shebab s'est tout d'abord construit en récupérant une grande partie des jeunes militants des Tribunaux islamiques qui ont occupé Mogadiscio, la capitale, et le sud de la Somalie courant 2006 avant d'en être expulsés par l'intervention menée par l'Ethiopie. Après plusieurs réorganisations et scissions, le mouvement a ensuite  été repris et plus ou moins structuré par des combattants étrangers venus de la Péninsule arabique et du Soudan ainsi que par des djihadistes au profil plus classique. C'est la première fois que des étrangers ont d'ailleurs réussi à s'acclimater à la logique des clans somaliens. Courant 2009, les shebab ont fait allégeance à Al-Qaïda et ont été reconnus par Oussama ben Laden comme les seuls représentants légitimes de l'organisation en Somalie. Leur mode opératoire : enlèvements et attentats à la bombe

Quelle est la zone d'influence des shebab en Somalie ?

Aujourd'hui, il s'agit principalement du Centre et du Sud du pays. Des combats s'y déroulent de manière quasi-quotidienne face aux milices pro-gouvernementales. Ce conflit est l'une des causes principales de la famine qui sévit dans cette région et qui a poussé à l'exode de milliers de civils vers le Kenya. Les Etats-Unis accusent notamment les shebab de bloquer l'arrivée de l'aide humanitaire.

Pendant l'été, les shebab ont néanmoins été obligés de se retirer du secteur de Mogadiscio face à l'offensive  d'une ampleur sans précédent menée par les soldats loyalistes, soutenus par 9.000 hommes composant la force de l'Union africaine (Amisom).

Source AFP