Myrna Cunningham : Pionnière des droits des peuples autochtones

La Biographie de Myrna Cunningham est marquée par le mot « pionnière ». Elle a été le premier médecin de l'ethnie nicaraguayenne Miskitos et aussi la première femme gouverneur de sa région autonome. Elle fut également la première femme autochtone à recevoir le titre de Docteur Honoris Causa de l'Université autonome du Mexique.

Elle est présidente du Centre pour l'autonomie et le développement des peuples autochtones-CADPI qui est une organisation qui travaille dans les domaines de la communication interculturelle, les droits de revitalisation culturelle, les femmes autochtones, le changement climatique et son impact sur les peuples autochtones et mis en place un observatoire l'autonomie régionale ethnique au Nicaragua. Le centre fait partie d'un réseau de chercheurs et associés de recherche indigènes en Asie, en Afrique et en Amérique latine. Eun doctorat honorifique de Elle a été membre de l’Assemblée nationale du Nicaragua où elle a également travaillé au ministère du Travail en qualité de Gouverneur de la Région autonome de la Côte Atlantique Nord (RAAN). Elle a fondé l’Université de la Région autonome de la côte Caraïbe du Nicaragua et a exercé les fonctions de secrétaire générale de l’Institut autochtone interaméricain. En 2002, elle a reçu le Prix de l’Organisation panaméricaine de la santé publique. Elle a une expérience approfondie des droits des peuples autochtones, a exercé les fonctions de secrétaire générale de l’Institut autochtone interaméricain et elle a été membre des Conseils d’administration de plusieurs organisations de promotion des droits des femmes autochtones, notamment le Forum international des femmes autochtones (FIMI). En Septembre 2010, a reçu un doctorat honorifique de l'Université nationale autonome du Mexique, pour la première fois l'UNAM reçu une telle reconnaissance à une femme indienne. En 2011, Myrna Cunningham, est nommée Présidente de l'Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies. Selon l’ONU, les peuples autochtones représentent 370 millions d’hommes et de femmes, soit 5% de la population mondiale. Et le 9 août est leur Journée Internationale.

Articles liés

Antonio de Montesinos,

Stanislas Mélone

Jean-Jacques Burlamaqui

Africa

Visitor Counter

Cameroon 74,0% Cameroon
fr-FR 7,8% fr-FR
United States 3,7% United States

Total:

112

Pays
03197161
Aujourd'hui: 5
Cette semaine: 5
Ce mois: 1.331
Mois dernier: 1.720
Total: 3.197.161