Pionnier des droits de l’homme

Thomas Jefferson,

Thomas Jefferson, naît  le 13 avril 1743 à Shadwell, dans une plantation de la famille Jefferson dans le Comté d'Albemarle en Virginie. En 1752, il fréquente une école dirigée par le révérend écossais William Douglas qui lui enseigne plusieurs langues, dont le latin, le grec ancien et le français. À la mort de son père en 1757, il n'est âgé que de 14 ans et il hérite de son immense propriété, sur laquelle travaillent des dizaines d'esclaves. Jefferson parfait sa culture classique, apprend les sciences naturelles et l'histoire auprès du révérend James Maury à Fredericksburg.

En 1760, Jefferson entreprend des études supérieures au College of William and Mary à Williamsburg où il se forme à des disciplines variées (botanique, géologie, cartographie, grec, latin, droit, histoire, philosophie). Il perfectionne son français. Diplômé en 1762, il étudie ensuite le droit auprès de son ami et mentor George Wythe. Il est admis au barreau en 1767 avant d’être élu à l'Assemblée de Virginie en 1769. Jefferson siège à la chambre des Bourgeois de Virginie, entre 1767 et 1775.

La montée du mécontentement des colons américains contre la Grande-Bretagne provoque l’engagement de Jefferson en politique.

Nourri des œuvres des philosophes du siècle des Lumières, Jefferson publie en 1774 son célèbre pamphlet Aperçu sommaire des droits de l'Amérique britannique, rapport destiné aux délégués de Virginie du premier Congrès continental. Cet essai ouvre une nouvelle voie vers l'indépendance des colonies et range Jefferson parmi les patriotes du peuple américain.

Au printemps 1775, Jefferson est choisi pour être délégué du Second Congrès continental à Philadelphie. En juin 1776, Jefferson prend part à la rédaction de la constitution de la Virginie, ce qui lui permet de proposer les principes auxquels il croit.

Le 1er juillet 1776, l'assemblée de Philadelphie décide la rédaction de la Déclaration d'indépendance des États-Unis ; un comité de rédaction dont il fait partie  est formé. Il est chargé de préparer une ébauche et devient de fait le principal auteur du texte. Jefferson reprend les idées de John Locke sur les droits naturels. Après plusieurs modifications, le document est approuvé le 4 juillet 1776 : la déclaration représente l'un des textes fondamentaux du pay, puisqu'il proclame l'indépendance américaine et le droit de se révolter contre la Grande-Bretagne. Jefferson occupe  le poste de gouverneur de Virginie entre 1779 et 1781. Il  succède  à Benjamin Franklin en tant qu'ambassadeur en France, de mai 1785 au mois d’août 1789.

Jefferson n'a donc pas pu participer aux débats portant sur la constitution américaine en 1787. Il les suit de loin, grâce à sa correspondance, et affirme son soutien à la déclaration des droits (en anglais Bill of Rights).  Lors de son séjour français, Jefferson est témoin des premiers épisodes de la Révolution française. Jefferson commente et annote un projet de déclaration des droits présenté par son ami La Fayette au cours des débats sur la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen de 1789. Troisième président des États-Unis de 1801 à 1809, Il meurt le 4 juillet 1826 à Monticello.  Jefferson était attaché aux Droits de l'homme pour lesquels il lutta au sein de son État et du pays. Il faisait partie de l'élite des Lumières et a connu les plus grands esprits de son temps. Rédacteur d'une partie de la Déclaration d'indépendance, il doubla la superficie des États-Unis par l'achat de la Louisiane.

Articles liés

Antonio de Montesinos,

Stanislas Mélone

Jean-Jacques Burlamaqui

Africa

Visitor Counter

Cameroon 74,0% Cameroon
fr-FR 7,8% fr-FR
United States 3,7% United States

Total:

112

Pays
03197161
Aujourd'hui: 5
Cette semaine: 5
Ce mois: 1.331
Mois dernier: 1.720
Total: 3.197.161