Pionier du doit à l'alimentation

Jean Ziegler, né Hans Ziegler est né le 19 avril 1934 à Thoune dans le canton de Berne en Suisse. Son père était président du tribunal de Thoune et colonel d'artillerie. Jean Ziegler a un doctorat en droit et un en sociologie.

Il est le premier dirigeant de la communauté d'Emmaüs genevoise. Il rencontre l'abbé Pierre à Paris en 1952. Il est conseiller municipal (socialiste) de la ville de Genève de 1963 à 1967. Il est membre du parlement fédéral suisse (canton de Genève) du 4 décembre 1967 au 27 novembre 1983 et du 30 novembre 1987 au 5 décembre 1999 (parti socialiste).

Il est professeur de sociologie à l'université de Genève jusqu'en 2002 et à l'université de la Sorbonne à Paris. Jean Ziegler est le rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation du Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations unies de 2000 à 2008. Il est actuellement membre du comité consultatif du conseil des droits de l'homme des Nations unies. Pour lui, la cause de la faim, c’est une répartition aberrante des richesses. Selon Antoine Madelin, de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH),le sociologue suisse a réussi  à mettre le droit à l’alimentation sur la carte des différents droits et obligations des Etats membres».

 

En octobre 2007, le rapporteur indépendant qualifie ainsi la production de biocarburants de "crime contre l'humanité", partiellement responsable de la flambée des prix alimentaires. Pour cet intellectuel engagé, proche de la gauche révolutionnaire française, "tout enfant qui meurt de faim dans le monde d'aujourd'hui est victime d'un assassinat".

En tant que rapporteur spécial, il a étudié le niveau d'alimentation des populations de nombreux pays (Niger, Éthiopie, Inde, Bangladesh, Mongolie, Brésil, Palestine, Guatemala…). Dans ses livres, - il faut rappeler que c’est un écrivain prolixe -, qui ont marqué l’opinion, Jean Ziegler n’a cessé de dénoncer le caractère absurde et criminel des politiques du capitalisme envers les peuples du tiers-monde. On peut notamment citer entre autres livres, le Livre Noir du Capitalisme, (1998),  La Faim dans le monde expliquée à mon fils, Le Seuil, 1999 (Réédité en 2011). Le Droit à l’alimentation, Paris, Éditions Fayard, 2003. Destruction massive. Géopolitique de la faim, Paris, Le Seuil, 2011. Il a reçu quelques décorations et prix tels que : Chevalier des arts et des lettres de la République française (1994) ; Médaille d'or du Président de la République italienne ; Ordre national Amílcar Cabral, premier degré, République du Cap-Vert ; Docteur honoris causa de : l'université de Mons ; l'université Paris VIII ; l'université de Savoie (2009).

Articles liés

Antonio de Montesinos,

Stanislas Mélone

Jean-Jacques Burlamaqui

Africa

Visitor Counter

Cameroon 74,0% Cameroon
fr-FR 7,8% fr-FR
United States 3,7% United States

Total:

112

Pays
03197162
Aujourd'hui: 6
Cette semaine: 6
Ce mois: 1.332
Mois dernier: 1.720
Total: 3.197.162