Gilbert du Motier de La Fayette: Pionnier des droits de l’homme (2)

Gilbert du Motier, marquis de La Fayette, dit « La Fayette », né le 6 septembre 1757 au château de Chavaniac, paroisse de Saint-Georges-d'Aurac (province d'Auvergne,actuellement Chavaniac-Lafayette dans la Haute-Loire) et mort le 20 mai 1834 à Paris, est un aristocrate d'orientation libérale, officier et homme politique français. Il est issu d'une ancienne famille militaire d'Auvergne dont les origines connues remonteraient au XIe siècle. Le nom de la famille trouve son origine à La Fayette, actuelle commune d'Aix-la-Fayette (Puy-de-Dôme). Son père, Michel Louis Christophe du Motier, marquis de La Fayette (13 août 1733 – 1er août 1759), colonel aux Grenadiers de France, est tué en Westphalie à l'âge de vingt-six ans lors de la bataille de Minden, le 1er août 1759. Sa mère, Marie Louise Jolie de La Rivière, riche aristocrate de Saint-Brieuc, née en 1737, meurt le 3 avril 1770.

Victor Hugo : Pionnier des Droits de l’Homme

Victor Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un poète, dramaturge et prosateur romantique considéré comme l’un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a joué un rôle majeur dans l’histoire du XIXe siècle. Il  fait ses études au lycée Louis-Le-Grand à Paris. Dès 1816, il affirme sa vocation littéraire.

Alexis de Tocqueville

Pionnier du bicamérisme

Alexis de Tocqueville, qui devint célèbre à 30 ans a partagé la vie des indiens et dénoncé, au péril de sa vie, toutes les atteintes à la liberté humaine. Alexis-Henri-Charles Clérel, vicomte de Tocqueville, généralement appelé par convenance Alexis de Tocqueville, nait à Paris le 29 juillet 1805 et mort à Cannes le 16 avril 1859, est un philosophe politique, homme politique, historien, précurseur de la sociologie et écrivain français. Il est célèbre pour ses analyses de la Révolution française, de la démocratie américaine et de l'évolution des démocraties occidentales en général.

Michaëlle Jean

Pionnière des droits de l’homme

Michaëlle Jean née le 6 septembre 1957 à Port-au-Prince, Haïti) est une femme d'État, diplomate, animatrice de télévision et journaliste canadienne qui fut de septembre 2005 à septembre 2010 gouverneure générale du Canada. Elle fut la troisième femme à occuper ce poste après Jeanne Sauvé et Adrienne Clarkson. Polyglotte, elle parle cinq langues (français, anglais, espagnol, italien et créole haïtien). Michaëlle Jean est désignée par consensus secrétaire générale de la Francophonie le 30 novembre 2014 lors du XVe Sommet de la francophonie à Dakar, devenant ainsi la première femme nommée à ce poste. Sa famille fuit Haïti en 1968, alors que François Duvalier est au pouvoir, et s'établit à Thetford Mines, au Québec. Après un baccalauréat en langues et littératures hispaniques et italiennes, elle obtient une maîtrise en littérature comparée à l'Université de Montréal. Après ses études, elle enseigne, puis travaille pour un groupe qui aide les femmes victimes de violences conjugales.

Africa

Visitor Counter

Cameroon 74,4% Cameroon
fr-FR 7,8% fr-FR
United States 3,5% United States

Total:

106

Pays
03194953
Aujourd'hui: 22
Cette semaine: 396
Ce mois: 843
Mois dernier: 2.029
Total: 3.194.953