Editorial N° 32

Emilienne N. Soué

Le Sénat : une chambre de pantouflards ?

Quand on observe la configuration de la  Chambre Haute, ce qui tient l’affiche c’est la moyenne d’âge de nos élus régionaux. Des dinosaures qui ont fourbi leurs armes dans la politique, l’administration  ou encore dans les chefferies traditionnelles (Lamidos, fons, etc.). Certains ont eu des mandats municipaux ou législatifs. Ils viennent des 10 régions du Cameroun. Si le sénateur le moins âgé  compte ses 42 ans printemps en 2015, le plus âgé affleure le siècle. La moyenne d’âge de nos élus serait de 60 ans. Le sénateur-type est-il un homme  ou une femme qui peut encore être utile à la nation ou un homme ou une femme qu’on a voulu recaser dans une maison de retraite nommée sénat ?

Alexis de Tocqueville

Pionnier du bicamérisme

Alexis de Tocqueville, qui devint célèbre à 30 ans a partagé la vie des indiens et dénoncé, au péril de sa vie, toutes les atteintes à la liberté humaine. Alexis-Henri-Charles Clérel, vicomte de Tocqueville, généralement appelé par convenance Alexis de Tocqueville, nait à Paris le 29 juillet 1805 et mort à Cannes le 16 avril 1859, est un philosophe politique, homme politique, historien, précurseur de la sociologie et écrivain français. Il est célèbre pour ses analyses de la Révolution française, de la démocratie américaine et de l'évolution des démocraties occidentales en général.

Coopération: Nationalisme camerounais

Ouvertures des archives au Cameroun: Hollande a marqué des points

En annonçant la déclassification des archives de l’histoire du Cameroun lors de sa récente  visite officielle au Cameroun le 3 juillet dernier, le président français François Hollande a brisé le tabou. Rien ne laissait présager l’annonce du président français François Hollande sur l’ouverture des archives de la période coloniale française au Cameroun pendant son court séjour chez Paul Biya. C’était au cours de la conférence de presse accordée aux médias nationaux et internationaux au Palais présidentiel d’Etoudi. Le vendredi, 03 juillet 2015 restera donc une date historique pour les Camerounais, chercheurs, historiens, étudiants, et Upécistes  qui voient en ce geste de la France, la réhabilitation des combattants  de la liberté, longtemps considérés comme des indigènes rebelles. François Hollande est le premier président de l’Hexagone à aborder le sujet : « C’est vrai qu’il y a eu des épisodes tragiques dans l’histoire. Il y a eu une répression dans la Sanaga-Maritime en pays Bamiléké et je veux que les archives soient ouvertes pour les historiens », a-t-il alors déclaré. Une référence aux épisodes tragiques des années 1950 et 1960 où plusieurs dizaines de milliers de militants indépendantistes pro-UPC ont été massacrés d’abord par l’armée française, puis après 1960 par la jeune armée camerounaise encadrée par des officiers français, à en croire Manuel Domergue, auteur du l’ouvrage Kamerun, paru aux éditions La Découverte (avec Thomas Deltombe et Jacob Tatsitsa)

Africa

Visitor Counter

Cameroon 74,2% Cameroon
fr-FR 7,6% fr-FR
United States 3,7% United States

Total:

112

Pays
03198066
Aujourd'hui: 51
Cette semaine: 259
Ce mois: 688
Mois dernier: 1.548
Total: 3.198.066