SUD SOUDAN - A l’aube du 54e Etat africain

Le 15 Juillet 2011, à 98,83%, le Sud-Soudan a dit oui à la sécession. Un scrutin historique, clé de voûte de l’accord de paix signé en 2005 au Kenya pour mettre un terme à 22 ans de guerre civile entre le gouvernement de Khartoum au Nord et les rebelles au Sud.

Le référendum qui s’est déroulé au Sud-Soudan du 9 au 16 janvier marque un tournant, non seulement pour ce pays déchiré par les guerres civiles depuis un demi-siècle, mais aussi pour le continent africain tout entier : pour la première fois, le sacro-saint principe de l’intangibilité des frontières issues de la colonisation a été remis en cause

C’est le 9 Juillet que l’indépendance formelle a été effective, à la fin de la période de transition de six ans arrêtée par l’accord.

Contexte historique

Profitant du morcellement du pouvoir en Egypte, l’ancienne Nubie – la Nubie et la partie nord de l’actuel Soudan – nommée pays de Koush par les égyptiens qui la conquièrent au XXème S av. JC, se constitue en royaume indépendant dès le premier millénaire av. JC. S’y développe une culture spécifique, l’une des plus anciennes et puissantes formations politiques de l’Afrique antique, qui résiste durant près d’un millénaire aux tentatives hégémoniques de l’Egypte. Ses pharaons dominent d’ailleurs cette dernière de 750 à 663 av. JC, durant la XXVe dynastie dite éthiopienne.

Zimbabwe : Zoophilie

Un Zimbabwéen âgé de 28 ans a arrêté et traduit en justice, vendredi dernier, à 300 kilomètres de Harare,  pour pratique de zoophilie. En effet, Sunday Moyo, -c’est son nom- entretiendrait des relations sexuelles avec un âne qu’il héberge chez lui. Sommé de s’expliquer devant la barre, il a affirmé qu’il avait ramenée une prostituée rencontrée dans un bar. Et que celle-ci s’était transformée en âne après leurs ébats. Je jeune homme, de source médiatique zimbabwéenne avoue être « désormais sérieusement amoureux de l’animal. Moyo a été inculpé pour Zoophilie. Le tribunal a ordonné un examen psychiatrique.

Maroc : Peine de mort

Le principal accusé de l’attentat de Marrakech perpétré le 21 avril 2011, et qui avait coûté la vie à 17 personnes a été condamné à mort. Il faut noter  que la peine capitale est toujours inscrite dans le code pénal, mais plus pour longtemps, puisqu’elle est sur la voie d’être formellement supprimée. La peine de mort n’est plus appliquée au Maroc depuis 1992. La nouvelle Constitution votée en juillet prévoit le «droit à la vie ». Adil Al-Mani sera-t-il exécuté à titre exceptionnel au regard de la charge émotionnelle qui entourent cet attentat ?. D’ailleurs les familles des victimes ont crié au scandale dès l’énoncé du verdict. Certaines peines sont jugées insignifiantes, étant donné l’ampleur de l’attaque. L’Etat chérifien veut rejoindre la communauté des pays ayant aboli la peine de mort, qui fait l’objet de débats entre abolitionnistes et conservateurs.

Lybie : 100 morts dans une explosion

Deux réservoirs d’essence ont explosé cette nuits, faisant 100 morts et plus de 50 blessés, pendant que. L’explosion se serait produite alors que plusieurs dizaines de personnes faisaient la queue pour faire le plein de leur voiture, à proximité du réservoir.

Libéria : Présidentielle 2011

Après leur retrait du processus électoral au motif de fraudes électorales, le parti de Winston Tubman est revenu à de meilleurs sentiments.

A l’annonce, par la commission électorale, des résultats de plus de la moitié des bureaux de vote, l’opposition libérienne, dont le parti de Winston Tubman s’est retiré samedi dernier du processus électoral.

En effet, selon la commission électorale déclarait la victoire de la candidate sortante, prix Nobel de la paix  Ellen Johnson Sirleaf  victorieure du premier tour avec  45,4% des voix, suivie de Winston Tubman  (29,5%), et de Prince Johnson (11%).

Toutefois, la situation s’est normalisée, après que le procureur de la Cour pénale internationale   Luis Moreno Ocampo ait mis en garde la classe politique libérienne contre le recours à la violence.  Les partis d’oppositions, conscients que le spectre de quinze années de guerre civile rôde toujours autour d’eux,  se sont donc ravisés. C’est ainsi que le deuxième tour aura lieu le 8 novembre prochain, avec comme candidats, la présidente sortante et Winston Tubman.

Sources AFP

Africa

Visitor Counter

Cameroon 74,7% Cameroon
fr-FR 7,6% fr-FR
United States 3,7% United States

Total:

93

Pays
03191886
Aujourd'hui: 46
Cette semaine: 136
Ce mois: 1.874
Mois dernier: 2.032
Total: 3.191.886