A Jérusalem-Est, mille logements pour démolir les espoirs de paix

Le permis de construire accordé aux colons intervient alors que les négociations pouvaient avancer.

En réponse à la demande d’adhésion, par le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, du territoire palestinien comme le 194e Etat de l’ONU, Benjamin Netanyahou a  décidé de procéder à l’extension des colonies juives en accordant le permis de construire 1000 nouveaux logements.

Cette décision a suscité une levée de bouclier internationale. Les Etats Unis,  comme la plupart des pays européens se disent déçus par cette décision.

Le gouvernement israélien a compromis les espoirs - aussi minces fussent-ils - d’une reprise prochaine des négociations avec les Palestiniens, en annonçant, mardi, qu’il avait approuvé la construction de 1 100 nouveaux logements dans le quartier de colonisation de Gilo, à Jérusalem-Est. Cette décision tombe particulièrement mal, alors que le Quartette (Etats-Unis, Union européenne, Russie et ONU) tente de remettre le processus de paix sur les rails. Or les Palestiniens, avaient prévenu qu’Israël allait torpiller toute velléité de négociation en vue du processus de paix.

Sources le Monde

Articles liés

Moyen –Orient

Suicides au pays du bonheur national brut

Africa

Visitor Counter

Cameroon 74,7% Cameroon
fr-FR 7,6% fr-FR
United States 3,7% United States

Total:

93

Pays
03191884
Aujourd'hui: 44
Cette semaine: 134
Ce mois: 1.872
Mois dernier: 2.032
Total: 3.191.884