L’Autorité palestinienne adhère à l’Unesco

A l’issue d’un vote relatif  à son adhésion à l’Unesco, la Palestine a enregistré une éclatante victoire. Une avancée symbolique vers la reconnaissance internationale.

Le vote a eu lieu dans les bureaux de l’Agence onusienne à Paris. La Palestine a obtenu le statut de membre à part entière de l’Unesco, alors que jusque-là, elle jouissait de celui d’observateur auprès de l’Agence des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture. Les Palestiniens ont obtenu 107 voix, pour 52 absences et 14 voix contres.

Largement plébiscité par les pays arabes, africains et latino-américains, l’adhésion de la Palestine a fissuré l’Union Européenne où 11 membres ont voté pour à l’instar de la France, 11 se sont abstenu  (Italie, Royaume-Uni etc.) et cinq ont voté contre (Allemagne, etc.).

A Jérusalem-Est, mille logements pour démolir les espoirs de paix

Le permis de construire accordé aux colons intervient alors que les négociations pouvaient avancer.

En réponse à la demande d’adhésion, par le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, du territoire palestinien comme le 194e Etat de l’ONU, Benjamin Netanyahou a  décidé de procéder à l’extension des colonies juives en accordant le permis de construire 1000 nouveaux logements.

Cette décision a suscité une levée de bouclier internationale. Les Etats Unis,  comme la plupart des pays européens se disent déçus par cette décision.

Le gouvernement israélien a compromis les espoirs - aussi minces fussent-ils - d’une reprise prochaine des négociations avec les Palestiniens, en annonçant, mardi, qu’il avait approuvé la construction de 1 100 nouveaux logements dans le quartier de colonisation de Gilo, à Jérusalem-Est. Cette décision tombe particulièrement mal, alors que le Quartette (Etats-Unis, Union européenne, Russie et ONU) tente de remettre le processus de paix sur les rails. Or les Palestiniens, avaient prévenu qu’Israël allait torpiller toute velléité de négociation en vue du processus de paix.

Sources le Monde

Moyen –Orient

La Palestine demande la reconnaissance à l’ONU

Il était 15h45 minutes heures de New-York quand le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a remis à Ban-Ki-Moon, le Secrétaire Général de des Nations unies,  la demande  d’adhésion à part entière d’un Etat, sur la base des frontières de 1967, avec Jérusalem comme capitale. La Palestine demande ainsi à devenir le 194e Etat membre des Nations unies. Une demande déplorée par  Israel et  les Etats Unis, mais accueillie par un tonnerre d’applaudissement.

Remise à Ban-Ki-Moon, la demande sera transmise pour examen au Conseil de sécurité.

Le quartette pour le Proche Orient, constitué des Etats Unis, l’ONU, la Russie et l’Union Européenne,  a tenté de reprendre la main, en demandant aux deux parties de reprendre les négociations.

« Toutes les négociations, toutes les initiatives ont échoué à cause de l’arrogance israélienne. », a alors lancé Abbas du haut de la  tribune de l’ONU.

Israéliens et Palestiniens sont donc invités à se rencontrer  une première fois dans un mois pour établir "un calendrier et une méthode de négociations". L'engagement d'aboutir à un accord définitif fin 2012 "au plus tard" serait pris lors de cette même réunion "préparatoire". En attendant, les résultats de l’examen de la demande déposée par l’Autorité palestinienne.

Suicides au pays du bonheur national brut

BOUTHAN

Suicides au pays du bonheur national brut

Confrontés à la rapide urbanisation du pays, les Bhoutanais souffrent de l’érosion des liens familiaux et communautaires traditionnels, tandis que le chômage progresse.

Le 8 septembre 2009 aura été une journée très chargée pour le service d’urgence du plus grand hôpital du Bhoutan. En l’espace de quelques heures, six personnes ont été hospitalisées pour tentative de suicide. Si ailleurs ces chiffres semblent dérisoires, à Thimbu, la capitale du royaume himalayen dont la population est inférieure à 700 000 habitants, ils sont considérables.. Le Bhoutan est un mystérieux pays montagneux encastré entre l’Inde, la Chine et le Bangladesh, sur la bordure de l’Himalaya.  Sa population est de 2 141 000 habitants sur une superficie de 47 000 km. Ce royaume vassal de l’Inde en 1885, fut d’abord contrôlé par les Britanniques (1910), puis soumis à un semi protectorat indien (1949), est indépendant  depuis 1971. Le Bhoutan a toujours été un lieu à part. Jusqu’à une date récente, ce pays isolé tournait le dos au monde extérieur et le tourisme y était limité. La télévision est arrivée en 1999 et il a fallu attendre 2008 pour que le pays organise ses premières élections générales. Mais si les changements ont tardé  à venir, la société bhoutanaise connaît aujourd’hui une transformation rapide. L’urbanisation rapide a entraîné la disparition de nombreux réseaux traditionnels d’entraide, et le chômage et la consommation de drogue ont augmenté.

Africa

Visitor Counter

Cameroon 74,0% Cameroon
fr-FR 7,8% fr-FR
United States 3,7% United States

Total:

112

Pays
03197161
Aujourd'hui: 5
Cette semaine: 5
Ce mois: 1.331
Mois dernier: 1.720
Total: 3.197.161